comment fixer un portail battant

Le portail battant n’a pas perdu son charme, il est toujours aussi prisé du grand public. Pour la simple et bonne raison qu’il sublime l’entrée en jouant principalement sur les couleurs. Qu’il soit en bois, en fer ou en aluminium, son design reste très plaisant. Il est aussi un atout incontestable pour sécuriser votre propriété en cas de tentative d’effraction. Si vous venez d’acquérir ce type de portail chez vous, sachez qu’il a l’avantage d’être simple à poser contrairement à un portail coulissant. Voici justement les étapes à suivre pour le mettre en service.

Préparez la pose du portail battant

Dans le premier temps, il faudrait repérer les points de fixation du portail. Mais avant cela, il est préférable de définir le sens d’ouverture du portail, vers l’extérieur ou l’intérieur? En effet, c’est un détail important surtout si la propriété est proche d’une voie publique. Si tel est le cas, on vous conseille de choisir la deuxième option pour ne pas entraver la voie publique. Concrètement, le repérage des points de fixation consiste à vérifier différents éléments de la structure comme l’emplacement des gonds, la planéité du seuil et la largeur des piliers. Pour ce faire, utilisez le niveau à bulle pour s’assurer que le seuil soit parfaitement rectiligne. Le terrain où vont s’ouvrir les vantaux doit l’être également pour éviter les mauvaises surprises. N’oubliez pas de prévoir le garde au sol, il s’agit de la distance requise entre le sol et la base du portail pour permettre la bonne circulation des eaux de pluie. Vérifiez aussi l’écartement des gonds et s’ils doivent être scellés au mortier ou non. Comme c’est le cas généralement, percez dès à présent les trous pour la mise en place des pattes de scellement en vous servant d’une massette ou d’un burin.

Installez les deux vantaux du portail

Commencez par mettre entre les piliers les deux vantaux du portail. Pensez à les solidariser et à les maintenir dans cette position avec des tasseaux ou des planches. Et n’hésitez pas à les ajuster avec des cales si nécessaire pour un bon écartement des vantaux. Assurez-vous par la même occasion qu’ils respectent le sens d’ouverture choisi. Même si cette opération semble facile vu sous cet angle, il ne faut jamais installer ce genre de portail tout seul. Faites-vous aider par une autre paire de bras notamment durant cette deuxième étape pour obtenir le résultat escompté. Après avoir inséré les pattes de scellement, ajoutez des cailloux pour les caler. Servez-vous à présent d’un mortier lissé pour rendre plus esthétique le portail et laissez-le sécher. N’oubliez pas de placer le butoir du portail au centre et de bien le fixer. Veillez aussi à bien respecter le temps de séchage d’environ 72 heures pour ne pas risquer de fragiliser la structure. Une fois ce délai écoulé, vous pouvez retirer les cales et intervenir enfin sur votre tout nouveau portail battant.