comment fixer un rail de portail coulissant

Vous disposez d’un portail coulissant ou pensez vous à investir ? Il s’agit d’un équipement destiné à clôturer votre édifice. Il vous permettra d’empêcher l’intrusion des personnes indésirables. En effet, le portail est un système de sécurité consistant à assurer une sécurité optimale de votre habitation. Pour contribuer à son bon fonctionnement, le dispositif a besoin d’une large gamme d’accessoires. Et pour pouvoir déplacer aisément, il a besoin d’un rail bien fixé. Pour vous aider, nous allons vous donner quelques conseils pour fixer un rail de portail coulissant.

C’est quoi un rail de portail ?

Un rail est un matériel qui sert de guide et de support de roulement. À l’origine, les rails étaient destinés aux véhicules ferroviaires notamment le train et le tramway. Ils sont généralement en acier et se posent sur des traverses. Placés parallèlement, deux rails forment une voie ferrée. Avec l’évolution de la technologie, les rails sont utilisés pour faciliter le coulissement d’un portail coulissant. Il existe plusieurs profils de rail, pour les portails coulissants, vous avez un choix entre des rails de profil « U », ceux qui se posent dans le sol. Ils servent de guides aux portails et assurent la stabilité et le bon coulissement des portes. Des rails en « V » ou ronds pour des portails à l’extérieur. Ils se fixent dans le béton et se trouvent entre les 2 piliers de portail. Et des rails tubulaires pour supporter votre installation. Ce dernier est le mieux conseillé pour un système coulissant, il sert de logement à la monture et facilite le guidage de d’ouverture.

La pose d’un rail de guidage pour portail coulissant

La pose du rail nécessite d’abord que vous prenez la mesure de la distance entre la face intérieure du pilier et l’axe du rail. Selon des constructeurs professionnels, elle est généralement de 35 à 70 mm pour des portails moyens. Quant au positionnement, vous devez tracer au sol l’axe du rail sur toute sa longueur par le biais d’un cordeau à tracer. Ensuite, placez le rail sur le sol en suivant l’alignement du cordeau et effectuez son emplacement avec une butée arrière, celle qui représente l’ouverture maximum du portail. Et puis, après le positionnement du rail, les emplacements des trous de chevilles doivent être pointés par une perceuse à percussion. À la fin de votre travail, soufflez les trous pour dégager les poussières qui pourront bloquer la mise en place des chevilles. À savoir, l’installation des rails peut se faire soit par un scellement soit par des chevilles. Pourtant, ce dernier est le plus conseillé, car le scellement supporte mal la dégradation ou la déformation de rail et pourra ainsi se casser facilement. Il est également à noter que l’utilisation d’un goujon métallique pourra vous bénéficier davantage une résistance au passage et au changement de température. Après, ré-décrochez le rail et passez au perçage final des trous pour l’emplacement des chevilles. Enfin, pour la dernière étape « la pose de rail », vous devez procéder à l’installation du rail entre les deux piliers de votre portail et le fixez solidement via des vis inox.