Quelle autorisation pour installer un abri de jardin

Pour stocker les salons de jardin, les palettes de bois en hiver et les matériels pour entretenir le jardin, il est indispensable de construire un abri de jardin. Mais pour réaliser un tel projet, vous devez suivre quelques démarches notamment administratives. Et ce, quel que soit le matériau que vous choisissez pour la structure. Effectivement, les règlementations de l’urbanisme tiennent compte d’autres critères dans l’établissement des formalités et non du matériau de construction. Suivez les détails !

Règlementations concernant l’abri de jardin

En réalité, pour déterminer le genre de formalité dont vous devez effectuer, tout dépend de la structure de votre construction. En l’occurrence, la hauteur et l’emplacement de l’abri de jardin sont primordiaux. Donc, pour une construction qui va se trouver dans un secteur protégé ou un site classé, des règles strictes sont prescrites. Et dès que la structure est supérieure ou égale à 20 m2, un permis de construire est obligatoire. En revanche, pour une petite construction ne dépassant pas les 5 m2, aucune formalité n’est requise. Par ailleurs, pour une surface supérieure à 5 m2, une déclaration des travaux est nécessaire.

Avant de vous embarquer dans les constructions, il est toujours préférable de consulter le plan local d’urbanisme auprès de votre mairie parce que les démarches peuvent différer d’une commune à l’autre. Et il en est de même pour le délai d’obtention de l’autorisation que vous avez demandé. Aussi, les matériaux utilisables peuvent faire l’objet d’un certain règlement selon votre région. Il est donc impératif de se renseigner préalablement.

Conseils et recommandations

Comme toute autre construction, l’abri de jardin nécessite une prise de mesure préalable pour connaitre sa superficie et l’espace qu’il va occuper. À cet effet, vous devez procéder à des calculs pour déterminer la surface de plancher et l’emprise au sol inférieur et supérieur. Tout ceci entre en considération dans les démarches administratives nécessaires pour la construction. C’est la raison pour laquelle nous vous conseillons d’utiliser des moyens efficaces pour ce faire. En l’occurrence, la toile regorge de sites qui proposent un simulateur pour vous aider à calculer ces surfaces en question. C’est une manière simple et efficace pour ne pas se tromper et avoir une confirmation concernant la demande d’autorisation que vous allez placer à la commune. Et il n’y a aucune crainte à avoir quant à la fiabilité de cette méthode puisqu’il s’agit d’une politique du ministère chargé de l’urbanisme afin d’aider tout le monde à faciliter les procédures.

Par ailleurs, sachez que vous êtes tenu d’effectuer toutes ces démarches seul et sans accompagnement de l’administration. Ce qui implique votre bonne foi et l’exactitude des informations que vous allez leur fournir. Aussi, même si votre abri de jardin ne va pas dépasser les 5 m2, qui nécessitent une déclaration ou un permis de construire, vous devez tout de même faire en sorte qu’il respecte la distance requise concernant les terrains avoisinants. Le respect de la limite séparative est donc à tenir compte, et ce, quelle que soit la dimension de votre structure.