comment calculer le nombre de marche d’un escalier

Afin de vous permettre de profiter d’un intérieur à la fois moderne et classique ? On vous conseille de penser à la mise en place d’un escalier performant. Peu importe la décoration de votre intérieur, sachez que cette petite construction peut se présenter sous différents modèles. Il vous suffit de choisir selon le style de votre décoration. Un escalier, qu’il soit en bois, en PVC, en alu ou en béton, est tout à fait facile à installer. Cependant, afin de profiter d’un modèle sécuritaire, performant et fiable, on vous conseille de tenir compte de certains calculs. Trouvez dans cet article les conseils à suivre pour faciliter le calcul du nombre de marches de votre escalier.

Calculer le nombre de marches d’un escalier, pourquoi ?

Vous souhaitez refaire votre escalier ? Vous souhaitez profiter des avantages de votre construction ? Avant de se lancer dans ce projet, il est important de déterminer le nombre de marches de votre escalier. Cette étape est primordiale si vous souhaitez bénéficier d’une construction durable. Pour vous permettre de profiter d’un confort d’utilisation, on vous conseille de ne pas oublier ce petit calcul.

Calculer le nombre de marches de votre escalier

Pour commencer, il est important de savoir que c’est une étape qui a besoin de certaines précisions et de savoir-faire. Afin de ne pas vous tromper et afin de profiter d’un escalier agréable à l’usage, on vous conseille de laisser un professionnel s’occuper de votre projet. Mais, si vous êtes un bon bricoleur et vous avez besoin de réaliser des économies, on vous suggère de réaliser vous-même les calculs et la mise en place de votre structure. Pour faciliter votre installation, vous pouvez également trouver des logiciels sur internet. Cette solution vous permet de simplifier le calcul de votre escalier.

Afin de calculer le nombre de marches de votre construction, il vous suffit tout simplement d’appliquer la formule suivante : hauteur entre les deux étages/hauteur des marches souhaitée. Le nombre de marches de votre escalier va donc dépendre de la hauteur de chaque marche. Si vous souhaitez profiter d’un escalier moins raide, on vous conseille de tenir compte de la hauteur de ses marches. La hauteur conseillée est donc entre 16 à 20 cm.

D’autres mesures à tenir en compte

Pour avoir un escalier à la fois confortable et durable, pensez également à son recul. Le reculement est la longueur de l’emprise au sol de l’escalier. Le calcul de cet élément est primordial surtout si vous souhaitez installer un escalier quart tournant ou droit.

On vous conseille également de prendre en compte les mesures de votre bâti. La hauteur du sol au plancher va définir la hauteur H de votre escalier. En ce qui concerne votre trémie, vous devez déterminer sa longueur et sa largeur. Le choix de votre modèle d’escalier doit également dépendre de ces mesures. Par exemple, si vous n’avez pas assez d’espace pour avoir un peu de reculement, on vous conseille d’opter pour un escalier tournant. C’est un modèle qui propose également une facilité d’installation impressionnante.

Pour vous aider, il est conseillé de réaliser un plan de l’escalier. Ce croquis vous aidera à en savoir plus sur les dimensions à prendre en compte.