quel type d’isolation choisir

L’isolation de votre domicile est une tâche d’une grande importance qu’il ne vous faut pas minimiser, et il est essentiel pour vous de vous tourner vers un modèle d’isolant qui soit en mesure de répondre au mieux à vos besoins en particulier. Les cas peuvent grandement varier d’une maison à l’autre, mais aussi selon la partie de la maison à isoler.

Isoler le toit de la maison

La toiture de votre domicile doit faire l’objet d’une attention spécifique en ce qui concerne l’isolation, parce que pour diverses raisons, près de 35% de la chaleur peut s’échapper par cette partie de votre domicile si rien n’est fait pour l’en empêcher. Le type d’isolants pour lequel vous devez vous décider dépend essentiellement du type de toiture sur lequel on en fera la mise en place. Le plus souvent, les isolants en plaques sont la solution la plus pratique.

Il s’agit d’isolants qu’il faut simplement appliquer sous le toit, en s’assurant de faire en sorte d’ajouter une couverture de protection. C’est faisable pour la majeure partie des toits, sauf dans le cas où il y a des combles perdus. Ici, le dessous de la toiture est trop difficile d’accès pour permettre des travaux qui ne mettent pas les ouvriers en danger, ou bien qui seraient trop couteux si on choisissait de mettre des isolants normaux. Aussi, dans ce cas de figure, la solution qu’il vaut mieux adopter est la laine à souffler.

Isoler les murs de la maison

Quand bien même les murs d’une maison peuvent être faits de briques et de béton solide, il ne faut pas croire que ces matériaux ont une bonne isolation thermique pour autant. Sur les murs, il peut se trouver ce qu’on appelle les ponts thermiques, qui sont des zones à la surface du mur concerné rendant possible à la chaleur de s’échapper plus facilement. Pour éviter que cela n’arrive, il est conseillé de faire la mise en place d’isolants muraux.

Deux solutions se présentent à vous : les isolants intérieurs ou les isolants extérieurs. Les premiers incluent une augmentation de l’épaisseur des murs et donc une diminution de la surface utilisable dans la pièce concernée ; les seconds incluent une augmentation également de l’épaisseur, mais cette fois ci en externe, et il peut être nécessaire d’ajuster certains éléments comme les gouttières ou les fenêtres.

Isoler les volets et portes

Procéder à l’isolation des volets et portes est une nécessité également, car c’est une des parties qui peut potentiellement causer une fuite de chaleur importante dans une maison. Il faut d’abord s’assurer qu’il n’y a pas de fissure à la surface de ces éléments, ensuite vous devez vérifier que les intersections entre les volets et portes et leur cadre soit bien étanche.

Les fissures peuvent être colmatées, et en cas de manque d’étanchéité des cadres, il est possible d’utiliser des éléments comme les coupe-vents, qui viennent bloquer la circulation de l’air par cette partie. L’usage de double vitrage permet également d’assurer une meilleure isolation thermique, dans la mesure où la poche d’air créée entre les deux vitres rend cela possible.